Déclaration du Bureau départemental du SNUDI-FO de l’Ain du 5 mai 2021
Publié; le 9 mai 2021 | SnudiFO 01

ci-dessous et ci-contre

Le bureau du SNUDI-FO de l’Ain s’est réuni le 5 mai et a discuté des conditions dans lesquelles sont les écoles depuis le 26 avril et la énième mise à jour de la FAQ ministérielle.
L’épidémie de Covid19 ne fait que mettre en lumière un problème qui existe depuis des années. Les enseignants et les AESH manquent, les remplacements sont insuffisants dans les classes, inexistants dans les établissements et sur les postes spécialisés ! Aujourd’hui, le refus du ministre de recruter est la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

De qui se moque-t-on ?
Faute de remplaçants, le ministre exige désormais que les élèves des enseignants non remplacés soient renvoyés chez eux. Cette remise en cause du droit à l’instruction et de la continuité pédagogique est de sa responsabilité, pas de la nôtre !
Pour nous, il est tout aussi inacceptable que les élèves des collègues absents soient renvoyés chez eux qu’entassés dans les autres classes !
Faute de remplaçants, des absences longues et prévues ne sont pas remplacées correctement et les élèves sont donc renvoyés comme à Bettant !
Faute de remplaçants, les TR bouche trous du Ministre Blanquer sont maltraités avec ordres et contre ordres incessants !
Faute de remplaçants, la pression monte contre les droits des personnels et on assiste à une fermeture de classe en cours d’année sur une école maternelle de Bourg en Bresse
Faute de remplaçants, les droits syndicaux sont attaqués. Un d’entre nous est empêché à cette étape d’aller à un stage syndical national prévu de longue date.

En application de la nouvelle FAQ, les élèves d’ULIS sont 100% inclus ou 100% exclus en lieu et place d’une prise en charge au cas par cas et du rétablissement de tous les postes et classes spécialisés nécessaires.

Quant à l’enseignement à distance, nous le disons clairement : ce n’est pas de l’enseignement ! Notre travail est d’enseigner devant une classe, pas de demander aux élèves de passer des heures devant un écran, pas d’aggraver les inégalités entre ceux qui ont accès à internet et les autres.
Nous faisons un parallèle évident entre la situation de l’hôpital public et de l’école publique : à l’hôpital, on refuse des malades faute de lits, à l’école on refuse des élèves faute de personnels !
Et tout cela pour le bénéfice de l’hôpital privé, de l’école privée ! En effet, les hôpitaux privés ne déprogramment pas les opérations car ils n’accueillent les malades du Covid que dans la limite des places disponibles, tandis que les hôpitaux publics sont contraints de déprogrammer les opérations depuis des mois conséquence des fermetures de lits. De surcroît, les postes de soignants nécessaires ne sont pas pourvus !

Quant aux lycées privés, ils ont pu pendant des mois assurer toutes les heures de classes et les examens blancs en présentiel, contrairement aux lycées publics !
Pour mettre un terme à cette situation inacceptable, le ministre, le gouvernement doivent recruter massivement et tout de suite des enseignants fonctionnaires d’Etat et des AESH ! Le ministre doit donner un vrai statut avec un vrai salaire aux AESH et abandonner les PIAL ! C’est possible !
En effet, le ministre a rendu 212 millions d’euros de son budget 2020 soit l’équivalent de 4200 postes. De l’argent il y en a !
Des milliers de candidats aux concours (250 dans notre académie) attendent d’être recrutés sur liste complémentaire. Des personnels il y en a !

Le président a annoncé comme mesure exceptionnelle le recrutement de 10.000 policiers. Il est donc possible de procéder à des recrutements exceptionnels !

Pour nous le temps de la mobilisation est arrivé. Nous avons pris connaissance de la décision des syndicats du Val de Marne SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education d’appeler à la grève et à la manifestation le 6 mai au ministère pour obtenir des recrutements de personnels en urgence. C’est la voie à suivre !

Nous pensons qu’il est temps d’organiser une mobilisation nationale d’ampleur en direction du seul responsable, le ministre, pour aller chercher les postes et les personnels qui manquent !

Nous invitons les collègues à en discuter dans leurs écoles, y compris avec les parents d’élèves.

Saisir le SNUDI FO 01.

cale




Documents Liés
Communiqué du Bureau départemental du SNUDI-FO de l’Ain du 05/05/2021
PDF - 142.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
« Pass sanitaire et obligation vaccinale : nous n’accepterons aucune sanction. » Communiqué de presse du bureau UD-FO 01 (privé-public) du 6 septembre 2021
PASS Sanitaire : Aucune mise à pied, aucune sanction pour les PsyEN, personnels infirmiers et médecins, et personnels affectés en établissements médico-sociaux !
Un nouveau protocole insupportable !
Déclaration du Bureau départemental du SNUDI-FO de l’Ain du 5 mai 2021
Compte rendu FNEC FP-FO 01 du point sanitaire IA-DASEN du 29avril 2021 de 14h30 à 16h00 : Ne faut-il pas aller chercher les postes chez le ministre ?
(initiatives et infos du 94, 01 et 74). Réunissons-nous partout !

Courrier du SNUDI-FO national au ministre Blanquer ce lundi 26 avril à midi suite à la nouvelle FAQ
Courrier de la FNEC FP-FO au ministre concernant les tests salivaires
Non M. Castex, l’école n’est pas une garderie ! La FNEC FP-FO défend l’école laïque, publique et obligatoire
Malgré l’état d’urgence et les manoeuvres du ministre, les personnels en grève ont dit NON à Blanquer " / 130 manifestants dans les rues de Bourg en Bresse ce mardi 10 novembre
Dans l’Ain comme dans tout le pays TOUS en grève mardi 10 novembre ! A l’appel des organisations de l’Ain FNEC FP FO, CGT, FSU, SUD, MNL, FCPE ! Tous à la manifestation à 14h30 à Bourg en Bresse
Tous en grève mardi 10 novembre !
Le recrutement massif sur la liste complémentaire... c’est maintenant !
Plus de 50 personnes venues de tout l’Ain rassemblées en plein 2ndconfinement ! Les organisations présentes FO,CGT, SE UNSA et FCPE appellent à faire connaître et à discuter la prise de position
Communiqué intersyndical national FO-FSU-CGT-SUD-SNALC
Le ministre doit assurer la protection des personnels et répondre à toutes leurs revendications ! Il y a urgence !
Situation sanitaire : les masques DIM sont retirés / personnels vulnérables : réponse incertaine
Important ! Retrait des Masques Toxiques DIM ! La FNEC FP FO 01 lance la procédure d’alerte à ce sujet auprès de l’IA DASEN et du ministre + FO écrit au Recteur avec copie aux 3 IA
« Prends tes DIM à ton cou ! » (Slogan de la marque en 1987) + Rappel interventions FNEC FP FO 01 sur masques DIM lors du CHS CT D 01 du 11/09/2020 : Réunissons nous pour discuter !
Restrictions aux motifs sanitaires : réaction de la Confédération FO
La FNEC FP-FO s’adresse au ministre Blanquer
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo