Communiqué intersyndical de l’Ain FO-CGT-Se UNSA qui invite à se réunir dès lundi 2 novembre et à se rassembler devant la DSDEN 01 mercredi 4 novembre à partir de 15h00
Publié; le 31 octobre 2020 | SnudiFO 01


Bourg en Bresse le 30 octobre 2020

Monsieur le Ministre,

Il est urgent de répondre aux revendications des personnels !

Un hommage institutionnel à notre collègue Samuel Paty sera rendu lundi 2 novembre, jour de rentrée des classes, dans un contexte de reconfinement.

Un rassemblement a eu lieu à Bourg en Bresse le 18 octobre comme dans tout le pays. Nos organisations syndicales y ont pris leur place pour dire des choses simples et importantes :
- que nous pensons à notre collègue Samuel Paty ainsi qu’à ses proches, à ses collègues, à ses élèves.
- que les personnels doivent être soutenus et protégés dans l’exercice de leur mission : trop souvent, nombre de nos collègues se retrouvent isolés face à des pressions et à des menaces extérieures à l’École.
- que nous sommes attachés à la liberté d’expression, à la laïcité, et au rôle que l’école joue pour forger l’esprit critique.

Le ministre souhaite que la rentrée soit un temps d’hommage à la mémoire de Samuel Paty. Elle doit également être un temps de libre discussion entre les personnels, sans injonction de leur hiérarchie, ni instrumentalisation. C’est aux personnels de décider des formes pédagogiques appropriées en fonction de ce qu’ils estiment devoir faire et de l’âge de leurs élèves…

Les discours du ministre et les fiches pédagogiques ne suffiront pas.

Défendre l’École publique, c’est défendre ses personnels, leurs statuts et leur autorité, avec notamment la protection fonctionnelle et leur donner la considération et tous les moyens pour réaliser leurs missions. C’est prendre en compte leurs revendications portées par nos organisations syndicales.

C’est pourquoi nous invitons tous les personnels à se réunir sur leur lieu de travail

dès le 2 novembre pour discuter, établir, réaffirmer leurs revendications et des moyens pour les faire aboutir.*

Les personnels doivent pouvoir obtenir l’appui inconditionnel de l’employeur garanti par le Statut. Cela passe par l’abrogation de la loi de Transformation de la Fonction publique. Cela passe par le maintien des prérogatives des CHSCT et des CAP.

Nous nous opposons à la loi « pour une école de la confiance », et son article 1er qui remet en cause la liberté d’expression des personnels. Les sanctions à l’encontre des personnels mobilisés contre les réformes doivent être levées.

Les réformes rejetées par les personnels doivent être abandonnées.

Nous demandons le recrutement immédiat de personnels sur les listes complémentaires des concours, d’AESH, d’AED sous statut et la création immédiate de postes à hauteur des besoins. Les suppressions d’emplois prévues au budget 2021 sont inacceptables.

Enfin, le ministre Blanquer a présenté son « Grenelle » engageant une « transformation profonde du système éducatif et des métiers des personnel de l’Education nationale ». Tout porte à penser que le saupoudrage indemnitaire justifiera de nouvelles remises en cause des statuts et des missions. Au contraire, les personnels qui par ailleurs sont placés en 1ère ligne lors de ce nouveau confinement attendent une revalorisation immédiate sans contrepartie en vue d’un rattrapage des pertes salariales subies depuis 20 ans.

Pour porter les revendications et poser tous les problèmes, nos organisations demandent une audience à l’IA DASEN le mercredi 4 novembre à 15h30 et invitent les personnels à se rassembler** devant la DSDEN de l’AIN à partir de 15h00 (10 rue de la paix à Bourg en Bresse).

* des préavis de grève ont été déposés par des organisations syndicales.

** rassemblement déclaré en préfecture.

cale




Documents Liés
Communiqué intersyndical de l’Ain FO-CGT-Se UNSA qui invite à se réunir dès lundi 2 novembre et à se rassembler devant la DSDEN 01 mercredi 4 novembre à partir de 15h00
PDF - 703 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Aménagement de poste, allègement de service, postes adaptés, priorité handicap... Les circulaires sont parues !
Augmentation de la valeur du point d’indice : FO s’adresse à la 1ère ministre
A propos de la "revalorisation" des enseignants
Manifeste des instituteurs syndicalistes (26 Novembre 1905)
Nul besoin de concertations locales pour répondre aux revendications des personnels
Hommage institutionnel à Samuel Paty : Aucune atteinte à la liberté pédagogique n’est acceptable !
Budget 2023 : 1000 postes en moins et une pseudo-revalorisation partielle ! Inacceptable !
Education nationale : à propos du budget 2023
Réponse de la FNEC FP-FO au président de la République
Pour l’augmentation immédiate des salaires : signez la pétition nationale de la FNEC FP-FO
Participez aux 1ères Réunions Syndicales (RIS) sur temps de travail du SNUDI-FO 01
Réunissons-nous !

"L’augmentation des salaires, c’est maintenant, pour tous les personnels, et sans contrepartie !". Tous aux réunions syndicales du SNUDI-FO 01
Communiqué de rentrée : "Salaires, postes, statut... le SNUDI-FO défend dès la rentrée toutes les revendications !"
Augmentation des salaires ? Des miettes et de « nouvelles tâches » ! Inacceptable !
Les syndicats s’adressent à la 1ère ministre
Résultat de l’admissibilité au CRPE : une catastrophe prévisible La rentrée ne peut avoir lieu dans de telles conditions !
Part modulable de l’indemnité REP + : une première mise en oeuvre du "management" Macron !
Smicardisation des personnels de l’Education nationale
ISSR : une revalorisation prévue par le ministère
Après le 1er tour des élections présidentielles
Compte-rendu de l’audience FNEC FP-FO du 18 mars au Ministère
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo