Appel du conseil syndical du SNUDI-FO de l’Ain du 3 juin 2020
Publié; le 4 juin 2020 | SnudiFO 01

Alors que les écoles ont rouvert dans notre département que constate-t-on ?

· Une rentrée aux mains des mairies poussées par l’Etat.

· Un ministère qui incite via des IEN à ce que les Atsems prennent en charge des groupes de moins de 10 élèves !

· Une « école » qui ressemble à une sinistre garderie explosant les groupes-classes, en application du protocole ministériel, qui cache l’irresponsabilité du gouvernement et du ministre pourtant chargés d’assurer les conditions de sécurité nécessaires (dépistage systématique, masques FFP2…) pour que ce protocole soit abandonné et que l’école puisse fonctionner de nouveau normalement.

· On demande aux enseignants et AESH de garder les élèves, de leur interdire de jouer entre eux !

· Une « école » où tous les élèves n’ont pas leur place et où il est parfois demandé aux enseignants de choisir quels enfants ont pu revenir à l’école le 2 juin !

· Une « école » où les collègues font distanciels et présentiels pour continuer à suivre leurs élèves, leur classe !

· Une « école » où les missions et conditions de travail des AESH sont remises en cause.

Le conseil syndical du SNUDI-FO n’accepte pas que, sous couvert de loi d’urgence sanitaire et d’un protocole inacceptable, le ministre transforme l’école en garderie municipale !

L’école... ce n’est pas ça ! L’école c’est le lieu où la totalité des enfants doit bénéficier d’une instruction ! Les enseignants veulent enseigner : ils ne sont pas animateurs municipaux ! Notre statut et nos obligations de service doivent être respectés ! Les AESH ne sont pas des employés municipaux à tout faire, leurs missions doivent être respectées !

Chaque jour qui passe met en évidence que la crise sanitaire est utilisée pour poursuivre et amplifier les contreréformes.

Et maintenant le gouvernement décide de faire de ces mesures d’exception la règle pour « l’école de demain » :

· Le ministre Blanquer veut généraliser les 2S2C : des activités prises en charge par les municipalités sur le temps scolaire, en lieu et place des cours. C’est aussi l’externalisation des enseignements d’EPS, d’éducation musicale, d’arts plastiques ;

· Ils veulent rendre obligatoire le « télé-enseignement » dans les écoles, collèges, lycées et universités : c’est la privatisation et la négation de l’enseignement, c’est aussi la remise en cause des statuts et de la liberté pédagogique et une menace sur tous les postes ;

· Le gouvernement dérèglemente le télétravail en supprimant les dispositions protectrices des agents ;

D’autre part, dans cette situation le statut de directeur d’école supérieur hiérarchique revient sur le devant de la scène à travers une proposition de loi, à l’initiative de la députée Rilhac, qui établit un lien de subordination entre les directeurs et les municipalités, ce qui remettrait en cause le cadre national de l’école de la République et le statut de fonctionnaire d’Etat des professeurs des écoles, adjoints comme directeurs. Inacceptable ! Un document d’analyse de la proposition de loi va être publié d’ici quelques jours par le SNUDI FO.

Le conseil syndical appelle les collègues à refuser ces processus en cours et à réaffirmer leur attachement à l’école publique, à leur statut, à leurs missions.

Pour sa part, le conseil syndical du SNUDI-FO revendique :

- L’abrogation de la loi d’urgence sanitaire

- De vraies mesures de protection comme le dépistage systématique des personnels et des élèves et tout le matériel nécessaire dont les masques FFP2

- La défense de l’école publique et du droit à l’instruction de tous les élèves qui ne peut pas être sur la base du volontariat des parents

- La défense des statuts, des missions et des obligations de service des personnels

- Le retrait du projet de loi instaurant une fonction de directeur d’école et la satisfaction des revendications des directeurs en termes de décharge, d’amélioration indiciaire et d’aide administrative de l’Etat.

- L’augmentation du nombre de postes d’enseignants pour faire baisser les effectifs par classes et restaurer les RASED

- Le maintien et la création de tous les postes et classes nécessaires.

- Un calendrier de fin d’année (CAPD, CTSD et CDEN) qui permette aux délégués du personnel de poser les problèmes liés au mouvement et de défendre les dossiers carte scolaire avant la dernière semaine de l’année.

Nous appelons les personnels à se réunir et s’organiser pour faire valoir les revendications urgentes face au chaos généré par l’incurie et imposé par le gouvernement.

Nous les appelons à dresser le cahier de toutes leurs revendications.

Le conseil syndical du SNUDI FO 01 appelle tous les personnels à rejoindre Force Ouvrière.

cale




Documents Liés
Appel du CS du SNUDI FO 01 du 3 juin 2020
PDF - 70 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
"Toutes et tous au rassemblement devant la DSDEN de l’Ain mercredi 24 juin à 14h30 ! " à l’appel de FNEC FP FO, CGT Education, Sud Education, SNES FSU, SNUipp FSU, SE UNSA
Trop c’est trop ! Rassemblement devant la DSDEN de l’Ain mercredi 24 juin à 14h30
Toutes et tous au rassemblement devant la DSDEN de l’Ain mercredi 24 juin à 14h30 !" à l’appel de la FNEC FP FO, de la CGT Education, de Sud Education et du SNES FSU
Stop au prof bashing ! C’est le Ministre Blanquer et son protocole qui détruisent l’Ecole !
" Les personnels hospitaliers en grève le 16 juin : leurs revendications sont les nôtres ! " Communiqués FO
Les personnels hospitaliers sont en grève le 16 juin : leurs revendications sont les nôtres ! La crise sanitaire ne doit pas être un prétexte à la régression sociale !
Compte rendu du CHSCT D 01 mercredi 03 juin 2020 en visio conférence covid-19
Appel du conseil syndical du SNUDI-FO de l’Ain du 3 juin 2020
Appel de la CEF de la FNEC FP-FO réunie le 28 mai 2020
2S2C : la territorialisation de l’école et le désengagement de l’Etat s’accentuent !
Prime Covid : à vot’ bon cœur m’sieurs dames !
Courrier de la FNEC-FP-FO adressé le 12 mai au Ministre qui reprend l’ensemble des revendications qui n’ont toujours pas de réponses.
Procédure d’alerte (complément à notre courriel du 28 avril resté sans réponse à ce jour)
Des masques pour enfants... pour les personnels ! Des écoles où le ménage ne serait pas fait !
Reprise le 11 mai : Compte rendu FO des CHSCT (ministériel, académique, départemental) + Mouvement 2020 / Retour 4 jours à Bourg en Bresse + Prochaines réunions SNUDI FO 01
Déclaration du bureau national (BN) du SNUDI-FO du 4 mai 2020
DIRECTION D’ECOLE Pour FO, la reprise du 11 mai, sans garantie sur la protection sanitaire, est irresponsable et dangereuse ! En plus d’engager leur santé, le gouvernement entend aussi engager la responsabilité juridique des directeurs et en profite pour avancer vers le statut de chef d’établissement !
Compte-rendu du GT du CHSCT M du 30 avril 2020 sur la réouverture dès le 11 mai
FO a rencontré le ministre Blanquer
Motions des 30 AESH réunis avec le SNUDI FO 01 le 29 avril et des 40 PE et AESH réunis avec le SNUDI FO 01 le 30 avril. Prochaines réunions en visio le 7 mai (10h00 AESH, 14h00 tous les collègues)
| 1 | 2 |
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo