Suite au CHS CT D extraordinaire provoqué par Force Ouvrière concernant un cas de COVID – 19 à l’école maternelle de Châtillon-sur-Chalaronne
Publié; le 13 avril 2020 | SnudiFO 01

Vendredi 10 avril 2020 s’est tenu la réunion du CHSCTD extraordinaire de l’Ain à propos de l’école maternelle de Châtillon-sur-Chalaronne. Un collègue, volontaire pour accueillir des enfants, a été contaminée par le covid19 lundi. La FNEC FP FO 01, alertée, a immédiatement rempli le registre danger grave et imminent (DGI) et une enquête a été déclenchée ; cette enquête s’est faite par téléphone, confinement oblige, entre notre représentante au CHSCT D 01 et l’inspecteur de circonscription (IEN). Une divergence demeurait sur les mesures prises : la FNEC FP FO exige le dépistage de toutes les personnes qui ont été en contact avec ce collègue.
Un CHSCTD spécial a donc été convoqué.
La DASEN s’est appuyée sur les recommandations de l’ARS et les mesures prises par le gouvernement : les tests sont inutiles !! (vous avez bien lu).
La FNEC FP FO s’est appuyé sur les recommandations de l’OMS : il faut tester. On a joué la scène des masques : quand il n’y a pas de masques on nous dit qu’ils sont inutiles, maintenant qu’ils arrivent on nous dit qu’ il faut les porter. La scène va-t-elle se reproduire pour les tests ?

La DASEN, appuyée par le SG et l’ISST, nous a empêché de soumettre au vote notre avis, prétextant que le CHSCTD spécial devait uniquement répondre à la question : les mesures prises par l’administration sont-elles suffisantes pour avoir levé le danger grave et imminent. Le secrétaire général a dicté la question :
Concernant le désaccord sur les mesures nécessaires pour faire cesser le danger (risque sanitaire) à savoir le dépistage de tous les personnels et des élèves ayant fréquenté l’école maternelle de Châtillon, le CHSCT pense que celles-là ne sont toujours pas suffisantes.
Votes : oui 2 (FO) / 2, non : 3 (2 FSU / 4 et 1 UNSA / 1).

Le gouvernement dicte ses mesures de protection. FO les conteste lorsqu’elle les juge insuffisantes. FO continuera à les contester en toute indépendance, malgré les propos moraux qu’on nous assène.
FO n’a pas compris l’absence de soutien des autres organisations syndicales à la demande de dépistage.

Pas de confinement pour les revendications !

En cas de question ou de problème : saisir Force Ouvrière

(communiqué ci-contre en pdf)

cale




SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo