Rupture conventionnelle ou comment déguiser les licenciements de fonctionnaires
Publié; le 11 janvier 2020, mis à jour le 10 janvier 2020 | SnudiFO 01

Le décret 2019-1593 relatif à la procédure de rupture conventionnelle dans la fonction publique est paru le 31 décembre 2019.
L’article 2 de ce décret prévoit que « La rupture conventionnelle peut être conclue à l’initiative du fonctionnaire ou de l’administration, de l’autorité territoriale ou de l’établissement dont il relève. ».
Il est indiqué dans les textes que cette procédure ne peut pas être imposée à l’une ou l’autre des parties et qu’elle doit résulter d’un accord. Cependant, on est très loin d’une situation dans laquelle les agents publics et leur autorité hiérarchique seraient sur un pied d’égalité pour discuter d’une rupture conventionnelle !
Alors qu’au quotidien, les personnels sont confrontés à des conditions de travail et à des pressions hiérarchiques insupportables, il est évident que cette rupture conventionnelle sera utilisée par les employeurs pour déstabiliser les agents et les pousser à quitter la Fonction publique !
La fédération générale des fonctionnaires FO a voté contre ce projet et revendique le retrait de la loi de transformation de la fonction publique qui en est à l’origine.

La FNEC FP-FO est pleinement engagée dans la grève pour l’abandon de la réforme des retraites. Faire reculer le gouvernement sur sa réforme des retraites, c’est créer les conditions pour imposer le retrait des autres contre-réformes et défendre notre statut de fonctionnaire d’État.

Lire ci-contre

cale




Documents Liés
Communiqué FNEC FP-FO du 8 janvier 2020 sur la rupture conventionnelle
PDF - 67.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Réforme du concours : Une réforme d’austérité qui impactera dès maintenant les postes et le mouvement
Compte-rendu conseil académique de formation du 19 mai 2021
Compte-rendu FO de l’audience bilatérale du 20 avril
Compte-rendu d’un groupe de travail sur le "numérique"

La dégringolade du pouvoir d’achat des fonctionnaires
Répartition des moyens 1er degré dans les Académies suite au CTM / Déclaration de la FNEC FP-FO au CTMEN du 16 décembre 2020
Postes pour la rentrée 2021 : des annonces qui tournent le dos aux revendications ! Organisons la mobilisation !
Formation des enseignants : Des millions d’euros économisés sur le dos de l’école publique et des personnels !
Réunissons-nous pour faire valoir nos revendications !
Face au manque d’enseignants dans les écoles, le ministre fait le choix d’ubériser l’Education Nationale !
Face à la mobilisation, le ministre reconnaît l’urgence d’un recrutement : IL FAUT DES POSTES STATUTAIRES !
"Les personnels disent non à « la société sans école » de Blanquer !" - Editorial du Syndicaliste Indépendant n°218
Communiqué intersyndical de l’Ain FO-CGT-Se UNSA qui invite à se réunir dès lundi 2 novembre et à se rassembler devant la DSDEN 01 mercredi 4 novembre à partir de 15h00
Le Président de l’Assemblée nationale ne saurait mieux dire !
Dès la reprise en novembre, la FNEC FP-FO invite à se réunir en AG pour exiger la protection des personnels et la défense de leurs statuts !
(PE, PSY-EN, AESH) Grenelle : Une « revalorisation » qui rime avec provocation ! Des menaces statutaires bien confirmées !
Audience FO au ministère : la FNEC FP-FO démontre l’imposture du « Grenelle » et y oppose ses revendications urgentes
Salaires "Grenelle : Le ministre Blanquer confirme l’enfumage / La FNEC FP-FO réaffirme les revendications" : communiqué FNEC FP-FO et tableau SNUDI-FO. Réunissons-nous pour en discuter !
FO demande audience au Ministre pour une négociation salariale
Salaires : Face à l’enfumage du "Grenelle" de Blanquer : 183 euros pour tous dès maintenant sans contrepartie !
Le ministre ne baîllonera pas les revendications
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo