Rupture conventionnelle ou comment déguiser les licenciements de fonctionnaires
Publié; le 11 janvier 2020, mis à jour le 10 janvier 2020 | SnudiFO 01

Le décret 2019-1593 relatif à la procédure de rupture conventionnelle dans la fonction publique est paru le 31 décembre 2019.
L’article 2 de ce décret prévoit que « La rupture conventionnelle peut être conclue à l’initiative du fonctionnaire ou de l’administration, de l’autorité territoriale ou de l’établissement dont il relève. ».
Il est indiqué dans les textes que cette procédure ne peut pas être imposée à l’une ou l’autre des parties et qu’elle doit résulter d’un accord. Cependant, on est très loin d’une situation dans laquelle les agents publics et leur autorité hiérarchique seraient sur un pied d’égalité pour discuter d’une rupture conventionnelle !
Alors qu’au quotidien, les personnels sont confrontés à des conditions de travail et à des pressions hiérarchiques insupportables, il est évident que cette rupture conventionnelle sera utilisée par les employeurs pour déstabiliser les agents et les pousser à quitter la Fonction publique !
La fédération générale des fonctionnaires FO a voté contre ce projet et revendique le retrait de la loi de transformation de la fonction publique qui en est à l’origine.

La FNEC FP-FO est pleinement engagée dans la grève pour l’abandon de la réforme des retraites. Faire reculer le gouvernement sur sa réforme des retraites, c’est créer les conditions pour imposer le retrait des autres contre-réformes et défendre notre statut de fonctionnaire d’État.

Lire ci-contre

cale




Documents Liés
Communiqué FNEC FP-FO du 8 janvier 2020 sur la rupture conventionnelle
PDF - 67.6 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Augmentation des salaires ? Des miettes et de « nouvelles tâches » ! Inacceptable !
Les syndicats s’adressent à la 1ère ministre
Résultat de l’admissibilité au CRPE : une catastrophe prévisible La rentrée ne peut avoir lieu dans de telles conditions !
Part modulable de l’indemnité REP + : une première mise en oeuvre du "management" Macron !
Smicardisation des personnels de l’Education nationale
ISSR : une revalorisation prévue par le ministère
Après le 1er tour des élections présidentielles
Compte-rendu de l’audience FNEC FP-FO du 18 mars au Ministère
Autonomie des écoles, casse du statut, évaluation-management, rémunération à la tête du client, retraite à 65 ans... C’EST NON !
Le président-candidat entend dynamiter les statuts et l’Ecole publique !
Dégel du point d’indice : une hausse immédiate, pas une promesse électorale !
Prise en charge des frais de déplacement / indemnité REP+ : FO s’adresse au recteur
Titre : " On a besoin de tous les personnels : Arrêt immédiat de l’obligation vaccinale !
Les prix des carburants explosent : les personnels n’ont pas à payer pour travailler ! La FNEC FP-FO exige des mesures d’urgence !
Le budget des armées explose, les classes et les postes ferment, les salaires restent bloqués : inacceptable !
Le programme de Macron pour l’Ecole : en finir avec le statut des enseignants !
Indemnités kilométriques, FO fonction publique écrit à la ministre
Pour l’augmentation de la valeur du point d’indice !
La destruction de l’École et de nos missions doit cesser : Mobilisation pour les revendications !
Attestation savoir-nager "en sécurité" : assez de ces responsabilités qui ne relèvent pas de notre statut !
| 1 | 2 | 3 | 4 |
SPIP 3.2.7 [24473] habillé par le Snudi Fo